La traduction et la réception en France de la littérature chinoise du XXe siècle, avec Angel Pino

De Histoire de Chine
Révision datée du 22 avril 2024 à 05:57 par Thierry (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Lors du colloque international Carrefours culturels qui s’est tenu à l’université des Langues étrangères à Pékin en mai 2021, Angel Pino a dressé les grandes lignes de la traduction et de la réception de la littérature chinoise du XXe siècle en France.

Dans ce podcast, Angel Pino revient sur son intervention, en nous présentant les trois grandes phases de la traduction des œuvres chinoises.

Une première phase couvre la période où des missionnaires se sont intéressés à la littérature chinoise sans pour cela se livrer que très peu à la traduction. Quelques années auparavant, des traductions du fait de Chinois francophones étaient publiées dans le périodique La politique de Pékin, journal pour la communauté française vivant en Chine.

Une seconde phase concerne l’arrivée au pouvoir du Parti communiste en 1949 et la fondation de la République populaire de Chine jusqu’à la mort de Mao. À cette époque-là, ce sont des raisons politiques qui expliquent la curiosité française pour la littérature chinoise. C’est ainsi que les premières traductions d’œuvres romanesques apparaissent chez des éditeurs appartenant à la galaxie du Parti communiste français ou aux Éditions en langues étrangères de Pékin.

Une troisième phase débute avec la « période de réforme et d’ouverture » de la Chine. C’est au tour des détracteurs du régime chinois de s’activer en privilégiant les œuvres littéraires à vocation documentaire, même si, assez vite, une nouvelle génération de sinologues prendra le relais dans une optique désormais résolument littéraire.

Professeur émérite à l’Université Bordeaux Montaigne, Angel Pino a dirigé le département d’études chinoises ainsi que le Centre d’études et de recherches sur l’Extrême-Orient (CEREO). Ses domaines de recherche couvrent la littérature chinoise moderne et contemporaine, la littérature taïwanaise et l’histoire de la sinologie, en particulier celle des traductions. Il est notamment l’auteur d’une Bibliographie générale des œuvres littéraires modernes d’expression chinoise traduites en français (éditions You Feng, 2014).


Retrouvez l'enregistrement audio de notre entretien avec Angel Pino ci-dessous :

Podcast "Histoire de Chine" : Angel Pino, La traduction et la réception en France de la littérature chinoise du XXe siècle


ou sur votre plate-forme de podcast préférée via ce lien ou en utilisant le QR Code ci-dessous :